Les Musiques de Nostradamus

Charles IX par François Clouet

Nicolas Lafitte

P. Morales

Le Salon de Nostradamus

Musique Profane

 

Michel de Nostredame, allias Nostradamus, né à Saint-Rémy de Provence  en 1503 et mort à Salon-de-Provence en 1566, est certainement une des figures les plus singulières de la Renaissance.

À travers textes et musiques, Nicolas Lafitte et Concerto Soave propose de cerner la personnalité complexe, tour-à-tour sérieuse et cocasse, du savant apothicaire,  guérisseur de la peste, écrivain, voyant, et conseiller des grands : en 1564, Catherine de Médicis s’arrêta à Salon pour consulter son ami, lors du « grand tour de France » de son fils le roi Charles IX. Mais Nostradamus fut aussi un grand voyageur, parcourant la France du Sud au Nord, poussant jusque vers l’Italie en pleine effervescence artistique.

Ce programme, brossant un tableau de la société de la Renaissance, fait ainsi entendre aussi bien des chansons françaises coquines et poétiques de Janequin ou Certon,  contemporains du provençal, que des danses publiées à Paris ou Lyon, où Nostradamus séjourna plusieurs fois, et des œuvres de compositeurs réformés. Quand à la musica reservata de Lassus, que le savant a peut-être croisé lors de son voyage à Milan en 1549, elle présente d’étranges affinités avec les célèbres et controversées Prophéties.