Agenda

26 juillet 2018
Festival Valloire Baroque

MONTEVERDI, côté église, côté cour

Monteverdi, Rigatti, Sances, Strozzi,...

Lire la suite

Monteverdi est certainement le représentant le plus connu de la nuova musica, cette nouvelle musique monodique qui se développa en Italie au début du XVIIe siècle et qui donna naissance à un nouveau genre : l’opéra. Autour de ce grand maître, c’est toute l’Italie du Seicento qui fut un incroyable terrain d’effervescence et d’expérimentations artistiques. Les concerts de ce jour s’attachent à illustrer les deux versions de la création musicale au temps du grand Claudio. Du côté de l’église, Concerto Soave a rassemblé un bouquet de motets du maître de chapelle de Saint Marc, mais aussi quelques chefs-d’œuvre de certains de ses géniaux contemporains comme Rigatti ou Sances. Côté cour, outre de délicieuses "canzonette" de celui qui, dans sa jeunesse, composa de la musique pour la cour de Mantoue, sont proposées des œuvres de Barbara Strozzi, grande compositrice du XVIIe siècle. Le lamento de la Vénitienne est ainsi un hommage direct à son mentor Monteverdi, dont le célébrissime "Lamento d’Arianna" devint le modèle du genre.

María Cristina Kiehr, soprano
Matthias Spaeter, luth
Jean-Marc Aymes, clavecin et orgue

28 juillet 2018
Église de Saint-Vaast-en-Auge | Les Concerts du Hameau Fleuri | 19h00

FLORILEGE BAROQUE

Lire la suite

L’instrument roi de la période baroque, le clavecin, s’associe à un instrument méconnu, la flûte de Pan, qui n’a gagné que très récemment ses lettres de noblesse grâce à des interprètes virtuoses dont Matthijs Koene est un des plus grands ambassadeurs. En compagnie de Jean-Marc Aymes, ce duo inédit vous propose de redécouvrir certains des trésors du baroque.

Matthijs Koene, Flûte de Pan
Jean-Marc Aymes, Clavecin

2 août 2018
Festival Bach de Saint Donat | Saint-Donat-sur-l’Herbasse (26) | 21h

BACH ET L'ITALIE

Du concerto à la cantate

Lire la suite

Girolamo Frescobaldi, Alessandro Scarlatti, Benedetto Marcello, Johann Sebastian Bach

Johann Sebastian Bach n’a jamais caché son admiration pour la musique italienne et ses nouveautés. Nous en avons entre autres pour preuves ses transcriptions pour clavier de nombreux concertos d’auteurs italiens. Concerto Soave a conçu ce programme autour de cette influence italienne en proposant deux de ces transcriptions, d’après Antonio Vivaldi et Benedetto Marcello. Hormis celles-ci, l’ensemble propose une cantate d’un des plus célèbres compositeurs italiens de la génération avant Bach, Alessandro Scarlatti. Cette cantate, sur le thème d’Orphée, par sa complexité harmonique et son superbe dramatisme, annonce les plus belles pages du Cantor. Le Psaume XXXVIII de Marcello, extrait de l’Estro Poetico-Armonico, recueil qui connut une immense célébrité dès sa sortie, aurait pu être une source d’inspiration pour Bach tant sa qualité musicale est grande. La mise en parallèle de ces deux œuvres vocales avec deux airs extraits de cantates de Johann Sebastian, éclaire à la fois l’héritage italien et la singularité du grand compositeur. Pour introduire le concert, des extraits des Fiori Musicali de Girolamo Frescobaldi, un des modèles de l’organiste Bach, puisque l’on sait qu’il en conservait un exemplaire dans sa bibliothèque, seront joués à l’orgue.

María Cristina Kiehr, soprano
Cécile Vérolles, violoncelle
Jean-Marc Aymes, clavecin et orgue