Agenda

Nos concerts passés

12 juin 2019

"VOI CH'ASCOLTATE"
Pétrarque dans les monodies du premier seicento

Freunde Alter Musik Basel | Suisse

Lire la suite

S. D'india, J. Peri, C. Monteverdi, M. da Gagliano, G.M. Trabaci

Dans le cadre de la deuxième Semaine italienne d'Avignon.

Bien que moins présent dans les premières monodies italiennes du XVIIème que dans le madrigal polyphonique du siècle précédent, Pétrarque marque de son empreinte poétique l'invention du recitar cantando. Il figure toujours en bonne place dans les recueils de grands monodistes comme le palermitain Sigismondo d'India, ou les forentins Jacopo Peri et Marco da Gagliano. Ce programme propose donc un voyage à travers la poétique du Canzoniere au prisme de l'invention du stile nuovo, ce nouveau style de chant qui bouleversa l'Europe des Arts au début du XVIIème siècle.


María Cristina Kiehr, soprano

Matthias Spaeter, archiluth
Mara Galassi, harpe
Sylvie Moquet, viole de gambe
Jean-Marc Aymes, orgue, clavecin & direction

24 mai 2019

RICERCARE, ACTE I

Salle Musicatreize | Marseille | 20h00

Lire la suite

En 2020, Marseille accueillera Manifesta, biennale d’art contemporain. À cet horizon, Jean-Marc Aymes passe commande de pièces pour clavecin, solo ou accompagné, à plusieurs compositeurs. La thématique ? Le Ricercare, en hommage à une des plus anciennes formes de la musique pour clavier. Bien que souvent associé à une forme contrapuntique, l’origine du mot, "rechercher", laisse libre l’imagination des créateurs pour explorer de nouveaux champs sonores sur un instrument, certes ancien, mais dont la richesse ne peut se limiter à une époque. Le premier acte de ce projet, pour clavecin et percussions, est dû à Luca Antignani, qui a déjà  enthousiasmé la Salle Musicatreize avec sa pièce Il Canto della Tenebra en 2017. Il est placé sous les auspices du grand aîné Maurice Ohana, dont on entendra les Carillons, auxquels répondront les cloches élisabéthaines de William Byrd, et le Miroir de Célestine, écrit lui aussi pour clavecin et percussions.


Jean-Marc Aymes, Clavecin
Raphaël Simon, Percussions

 La Feuille de Salle

Programme
Miroir de Célestine, pour clavecin et percussions
& Carillons, pour clavecin, de Maurice Ohana
The bells William Byrd
Venere sopra uno scoglio (Vénus sur un rocher). Création pour clavecin et percussions Luca Antignani
La Main, création pour percussions de Jean-Pierre Drouet

Réserver

 

18 mai 2019

La Nuit Européenne des Musées

Maison Nostradamus

18 mai 2019

La Nuit Européenne des Musées

Musée Borély

29 mars 2019

ASTRALIS

Salle Musicatreize | 20h00

Lire la suite

Les ensembles Concerto Soave et Musicatreize s'associent une nouvelle fois avec cette création.

En choisissant l’écrivain Novalis, Wolfgang Rihm fait référence au Siècle des Lumières. Astralis est le poème final du roman inachevé Heinrich von Ofterdingen, oeuvre multiple qui mêle prose et poésie, rêve et réalité, initiation et connaissance. Un pur produit du " Sturm und drang " et de la recherche de la " lumière " (donc du savoir) qu’on retrouve dans nombre d’oeuvres de Joseph Haydn tel l’opéra L’Anima del filosofo ou l’oratorio Die Schöpfung.
Joseph Haydn s’inscrivait dans la pensée des " Illuminés " (Illuminatenorden), franc-maçons humanistes pour qui la musique " devait inspirer des sentiments d’humanité, sagesse et patience, courage et honnêteté, loyauté envers les amis et finalement un sentiment de liberté " (Ludwig Friedrich Lenz,1717-1780)

Programme
Duos, trios et quatuors pour voix, clavier et basse continue
Joseph Haydn
Astralis pour violoncelle solo, choeur de chambre et timbales
Wolfgang Rihm

Ensembles Musicatreize et Concerto Soave
Jean-Marc Aymes, Clavecin
Frédéric Audibert, Violoncelle
Christian Hamouy, Timbales
Roland Hayrabedian, Direction

 

23 mars 2019

Magnificat ! Vivaldi

Eglise des Chartreux | Marseille | 20h30

Voir le programme

Lire la suite

Antonio Vivaldi (1678-1741) 
Magnificat (RV.611)
Concerto pour 2 violons et violoncelle (RV. 514, extrait de l'Estro Armonico)
Sinfonia al Santo Sepolcro (RV. 169)

Antonio Caldara (1670-1736) Crucifixuse
Maddalena ai piedi di Cristo (extraits) : Sinfonia
Per il mar del pianto mio 
(Peccaverunt, motet à voix d'hommes)
In lagrime stemprato
Missa Dolorosa 

Le Magnificat, hommage à la Vierge, est un véritable chant de louanges laissant exprimer tout le talent musical du compositeur. Ce chef d'œuvre spectaculaire a fait la renommée de Vivaldi de son vivant. Caldara est l'une des grandes figures du baroque. Sa Missa Dolorosa, malgré la couleur sombre du titre ajouté a posteriori , est une messe festive, lyrique qui invite à la méditation par son intensité.

Joël Suhubiette, direction 
María Cristina Kiehr,soprano

Concerto Soave
Alessandro Ciccolini et Patrizio Focardi, violons
Emanuele Marcante, alto
Cécile Verolles, violoncelle
Jean-Marc Aymes, clavecin et orgue

Chœur de chambre Les éléments
15 chanteurs

15 mars 2019

Pergolesi
Salve Regina

Eglise de Saint Mitre les Remparts | 20h30

Lire la suite

Alessandro Scarlatti (1660-1725)
L'Arianna H.242 Ebra d'amor fuggia
Giovanni Battista Draghi, dit Pergolesi (1710-1736)
Salve Regina en Ut mineur

Les opéras, oratorios, cantates d'Alessandro Scarlatti sont des joyaux absolus, autant pour leur technicité que pour leur expressivité. Chaque air de L'Arianna est un petit chef-d'œuvre déchirant d'émotion. Avec le célébrissime Stabat Mater, le Salve Regina en Ut mineur est l'autre composition clé dans l'œuvre de Pergolesi. Puissante supplication à la Vierge, l'œuvre bouleverse dès l'introduction avec ses notes instrumentales avançant à pas feutrés. Un programme que María Cristina Kiehr irradiera de son timbre incarné et céleste.

María Cristina Kiehr, soprano
Concerto Soave
Alessandro Ciccolini et Patrizio Focardi, violons
Fanny Paccoud, alto
Sylvie Moquet, viole de gambe
Jean-Marc Aymes, clavecin, orgue et direction

En partenariat avec le Département des Bouches-du-Rhône dans le cadre de «Saison 13».

Tarif plein : 15€ | Tarif réduit : 10€
Billetterie : Saint Mitre Informations, 72 rue Bellefont, 13920 Saint Mitre les Remparts
04 42 49 18 93 / smi@saintmitrelesremparts.fr
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 15h30 à 17h30
Les billets sont également en vente les soirs de spectacle à l’accueil de La Manare. Règlement par chèque ou en espèces

9 mars 2019

Les Fêtes Vénitiennes

Théâtre National de La Criée | 20h00

Lire la suite

Les fêtes vénitiennes : Prologue, l'Amour Saltimbanque, Les Sérénades et les Joueurs
Opéra-ballet, version de concert
Musique d'André Campra
Livret d'Antoine Danchet

Créé en 1710 l'opéra-ballet Les Fêtes Vénitiennes met en scène des intrigues galantes et malicieuses sur fond de carnaval vénitien endiablé. 
Ce spectacle connaîtra un véritable succès au début du 18esiècle. André Campra, qui dominait la musique française depuis la mort de Lully, y déploie tout son art dans des intrigues pleines d'esprit. Illuminé du soleil de sa Provence natale et des parfums et nouveautés de l'Italie, il crée ici une musique sensuelle, hédoniste, enivrante et entraînante.
Jean-Marc Aymes et Concerto Soave vous proposent le prologue et deux actes de ces fêtes somptueusement galantes en version de concert. 
Chanteurs et instrumentistes redonneront toutes ses vives et subtiles couleurs à cet « Hymne à la liberté de divertir ».

María Cristina Kiehr, soprano
Lise Viricel, soprano 
Romain Bockler, baryton
Sylvain Manet, contreténor 
Alice Duport-Percier, soprano 
Sean Clayton, ténor

CONCERTO SOAVE 
Marie Rouquié, premier violon
Simon Pierre, Alessandro Ciccolini, Patrizio Focardi et Amandine Solano, violons
Samantha Montgomery et Géraldine Roux, ténors de violon
Myriam Cambreling et Fanny Paccoud, altos
Cécile Verolles, violoncelle
Christine Plubeau, viole de gambe
Anaïs Ramage, basson baroque
Elsa Papasergio, hautbois
François Leyrit, contrebasse
Jean-Marc Aymes, clavecin et direction

3 mars 2019

Un art de la fugue

La rencontre de deux générations du clavecin français.

Temple Grignan | 17h

Lire la suite

La fugue ressemble à une écriture en canon. Bach en écrit toute sa vie et en est devenu le maître absolu avec son Art de la Fugue. Cependant Johann Sebastian Bach n'a pas été le seul à s'épanouir dans ce style de composition. D'autres l'ont précédé et parfois inspiré comme Antonio de Cabezon (1510-1566), Girolamo Frescobaldi (1583-1643), Dietrich Buxtehude (1637-1707).

Jean-Luc Ho qui s'est frotté en 2014-2015 à toute l'œuvre pour clavecin de Bach et Jean-Marc Aymes, reconnu pour son intégrale Frescobaldi font revivre ici pour notre plus grand plaisir une magnifique lignée de « fugueurs ».
Le jeune français Jean-Luc Ho, souple, exact et subtil, est avec Jean Rondeau l'un des représentants de la jeune et brillante génération de clavecinistes français. Le grand pianiste américain Murray Perahia a confié l'admirer. 

Jean-Luc Ho et Jean-Marc Aymes, clavecins

19 décembre 2018

NOËL BAROQUE!
Musique baroque pour Noël, de la Provence à l’Italie

Chapelle des Pénitents Bleus | La Ciotat | 19h00

Télécharger le PDF

Lire la suite

Campra, Chalabreuil, Scarlatti, Vivaldi

Les plus belles pages de musique baroque pour célébrer Noël sous le soleil de la Provence et de l’Italie. L’aixois Campra et les Marseillais Buffardin et Chalabreuil ont laissé d’admirables pages qui illustrent parfaitement la richesse de la musique baroque provençale. Quant à Alessandro Scarlatti et Antonio Vivaldi, le génie qui traverse leurs œuvres n'est plus à prouver, et remplit de joie tous les publics à travers le monde.

Alice Duport-Percier, soprano
Josèphe Cottet et Cyrielle Eberhardt, violons
Patricia Gagnon, alto
Cécile Vérolles, violoncelle
Jean-Marc Aymes, orgue, clavecin et direction

 

25 novembre 2018

CONCERT ANNULE

Entrée Gratuite

Dimanches de la Canebière

Lire la suite

Noël baroque !
Musique baroque de la Provence à l’Italie

18 novembre 2018

HISTOIRES DE CLAVECIN II
Ordres en désordre

Salle Musicatreize | Marseille | 16h00

Lire la suite

Avec les étudiants du CNSMD de Lyon et des Conservatoires de Marseille et Aix-en-Provence.

Il y a exactement 350 ans, le 10 novembre 1668, naissait François Couperin, le plus glorieux de nos clavecinistes, un de nos plus géniaux compositeurs. De jeunes artistes lui rendent hommage tout un après-midi en interprétant, chacun, un de ses " ordres ", ainsi qu’il nomme les groupes de pièces à l’intérieur de ses Livres pour clavecin. Le public découvrira l’oeuvre du claveciniste, de son Premier à son Quatrième Livre, de 1713 à 1730, des ténèbres de la fin du règne de Louis XIV à la gloire de celui de Louis XV, de la gravité " grand siècle " des premières pièces au mystère des ultimes oeuvres.

17 novembre 2018

LES NATIONS
la Françoise et l’Impériale

Salle Musicatreize | Marseille | 20h00

Lire la suite

Les Nations sont certainement le chef-d’oeuvre de la musique de chambre de Couperin. Debussy s’y référa lorsqu’il composa ses trois sonates, particulièrement celle pour flûte, alto et harpe. Parmi les quatre Nations de Couperin, Concerto Soave en a choisi deux : La Françoise et L’Autrichienne. Les deux oeuvres sont formées d’une grande sonate en trio introductive (que Couperin, à l’exception de l’Impériale, reprend d’oeuvres de jeunesse) suivie d’une série de danses typiques de la suite " à la française ". Dans toute cette musique, le compositeur fait preuve d’une merveilleuse invention et fait triompher son idéal des "Goûts Réunis".

Odile Edouard et Simon Pierre, violons
Sylvie Moquet, viole de gambe
Jean-Marc Aymes, clavecin

RESERVER

 

24 octobre 2018

"VOI CH'ASCOLTATE"
Pétrarque dans les monodies du premier seicento

Festival Duni di Matera | Italie

Lire la suite

S. D'india, J. Peri, C. Monteverdi, M. da Gagliano, G.M. Trabaci

Bien que moins présent dans les premières monodies italiennes du XVIIème que dans le madrigal polyphonique du siècle précédent, Pétrarque marque de son empreinte poétique l'invention du recitar cantando. Il figure toujours en bonne place dans les recueils de grands monodistes comme le palermitain Sigismondo d'India, ou les forentins Jacopo Peri et Marco da Gagliano. Ce programme propose donc un voyage à travers la poétique du Canzoniere au prisme de l'invention du stile nuovo, ce nouveau style de chant qui bouleversa l'Europe des Arts au début du XVIIème siècle.


María Cristina Kiehr, soprano
Jean-Marc Aymes, orgue, clavecin & direction

Le site du Festival

21 octobre 2018

"VOI CH'ASCOLTATE"
Pétrarque dans les monodies du premier seicento

Auditorium Mozart du Conservatoire du Grand Avignon | Avignon | 17h00

Lire la suite

S. D'india, J. Peri, C. Monteverdi, M. da Gagliano, G.M. Trabaci

Dans le cadre de la deuxième Semaine italienne d'Avignon.

Bien que moins présent dans les premières monodies italiennes du XVIIème que dans le madrigal polyphonique du siècle précédent, Pétrarque marque de son empreinte poétique l'invention du recitar cantando. Il figure toujours en bonne place dans les recueils de grands monodistes comme le palermitain Sigismondo d'India, ou les forentins Jacopo Peri et Marco da Gagliano. Ce programme propose donc un voyage à travers la poétique du Canzoniere au prisme de l'invention du stile nuovo, ce nouveau style de chant qui bouleversa l'Europe des Arts au début du XVIIème siècle.


María Cristina Kiehr, soprano
Sylvie Moquet, viole de gambe
Jean-Marc Aymes, orgue, clavecin & direction

13 octobre 2018

HISTOIRES DE CLAVECIN I
AYME QUI VOUDRA...

Salle Musicatreize, Marseille, Rue Grignan - 20h

Lire la suite

Jean-Marc Aymes et Nicolas Lafitte proposent de faire découvrir un répertoire peu connu : celui de la musique pour clavier de la Renaissance.
Prenez une savoureuse suite de pièces espagnoles, italiennes, françaises ou anglaises, parsemez de délicieux fleurons de la poésie renaissante, soutenez d’un zeste raffiné de peintures, et vous revivrez l’atmosphère galante, précieuse ou débridée, des cours du XVIe siècle. Amour, bal, chasse, érotisme, guerre, mélancolie... et musique.

Comme dit la chanson :
" Ayme qui vouldra,
le mieux qu’il pourra.
Ce m’est que souci,
car jamais sans " si ",
amour ne sera (...)"

Ce récital sera aussi le premier volet d’une nouvelle série de concerts : " Histoires de clavecin ".

RESERVER

15 septembre 2018

Clavecin à quatre mains

W.A. Mozart (1756-1791)

Dans le cadre des Journées du Patrimoine 2018.
(Concert gratuit)

Place Lulli | Opéra Noir | Marseille | 16h (Concert gratuit)

Lire la suite

Le répertoire à quatre mains pour clavecin n’est pas si abondant.
Jean-Marc Aymes et Yukari Ishikawa sont allés puiser dans sa musique la plus tardive, principalement celle, délicieuse, émouvante et brillante, du jeune Mozart. Quelques somptueuses pièces des clavecinistes français Pancrace Royer et Jacques Duphly viennent compléter ce rendez-vous pétillant et inhabituel !

Yukari Ishikawa et Jean-Marc Aymes, clavecin

 

On a tellement l’habitude d’entendre les œuvres de Mozart interprétées sur les grands Steinway de concert, que l’on en oublie ses débuts. Le clavecin fut le premier instrument du jeune Mozart : il apprend à en jouer à trois ans, et ses premières compositions (1762) sont écrites pour le clavecin… Concerto Soave conviait le public à la présentation de pièces peu jouées, ajoutant à leur rareté des versions à quatre mains. Jean-Marc Aymes et sa brillante élève Yukari Ishikawa (au parcours déjà moult fois primé) conjuguèrent leur virtuosité pour les sonates à quatre mains du jeune Mozart (1756-1791), l’Allegro de la Sonate à quatre mains en Do majeur, K.521 et la Sonate à quatre mains en Ré majeur, K.381. Ombre du frère et la sœur ? On imagine alors le petit Wolfgang et Nannerl, en un dialogue vif et animé, faisant répondre les thèmes, se lançant à l’assaut de variations acrobatiques, émulation de rapidité, d’imagination… Tout est là déjà, l’art du contrepoint, le sens de la mélodie, des correspondances harmoniques, le goût de l’éclat qui sait s’assagir avant de nouveaux emportements… Curiosité, jouée avec finesse par Yukari Ishikawa, la transcription pour clavecin seul de la Fantaisie en fa majeur, K. 594 que Mozart composa pour orgue mécanique, fort en vogue à l’époque, alliant brillance et gravité. On retrouvait aussi l’efficacité de l’entrepreneur et homme d’affaires Joseph Nicolas Pancrace Royer (1703-1755) dans des extraits de ses Pièces pour clavecin de 1748, dont la célèbre Marche des Scythes, son ostinato rutilant auquel répondait la douceur de La Sensible… Sans doute, Mozart rencontra-il, lors de son premier voyage à Paris avec son père Léopold, Jacques Duphly (1715-1789), qui en était le professeur le plus recherché. Jean-Marc Aymes sourit en rappelant que ce musicien naquit l’année de la mort de Louis XIV et mourut l’année de la Révolution, quoique, en 1788, un avis de recherche fut lancé à son propos, car il avait « disparu ». Emblématiques d’une période, (le clavecin « post-Couperin »), ses pièces sont fortement influencées par le genre de l’opéra, sa vocalité, son ampleur, ses rythmes contrastés… La magie de ce délicat « salon de musique » tenait aussi à la complicité et à l’interprétation des deux musiciens, qui savent accorder au clavecin des nuances, des variations d’intensité, un moelleux, que l’on pourrait croire réservés au seul piano.

MARYVONNE COLOMBANI
Juin 2018 dans Zibeline

 

2 août 2018

BACH ET L'ITALIE

Du concerto à la cantate

Festival Bach de Saint Donat | Saint-Donat-sur-l’Herbasse (26) | 21h

Lire la suite

Girolamo Frescobaldi, Alessandro Scarlatti, Benedetto Marcello, Johann Sebastian Bach

Johann Sebastian Bach n’a jamais caché son admiration pour la musique italienne et ses nouveautés. Nous en avons entre autres pour preuves ses transcriptions pour clavier de nombreux concertos d’auteurs italiens. Concerto Soave a conçu ce programme autour de cette influence italienne en proposant deux de ces transcriptions, d’après Antonio Vivaldi et Benedetto Marcello. Hormis celles-ci, l’ensemble propose une cantate d’un des plus célèbres compositeurs italiens de la génération avant Bach, Alessandro Scarlatti. Cette cantate, sur le thème d’Orphée, par sa complexité harmonique et son superbe dramatisme, annonce les plus belles pages du Cantor. Le Psaume XXXVIII de Marcello, extrait de l’Estro Poetico-Armonico, recueil qui connut une immense célébrité dès sa sortie, aurait pu être une source d’inspiration pour Bach tant sa qualité musicale est grande. La mise en parallèle de ces deux œuvres vocales avec deux airs extraits de cantates de Johann Sebastian, éclaire à la fois l’héritage italien et la singularité du grand compositeur. Pour introduire le concert, des extraits des Fiori Musicali de Girolamo Frescobaldi, un des modèles de l’organiste Bach, puisque l’on sait qu’il en conservait un exemplaire dans sa bibliothèque, seront joués à l’orgue.

María Cristina Kiehr, soprano
Cécile Vérolles, violoncelle
Jean-Marc Aymes, clavecin et orgue

28 juillet 2018

FLORILEGE BAROQUE

Église de Saint-Vaast-en-Auge | Les Concerts du Hameau Fleuri | 19h00

Lire la suite

L’instrument roi de la période baroque, le clavecin, s’associe à un instrument méconnu, la flûte de Pan, qui n’a gagné que très récemment ses lettres de noblesse grâce à des interprètes virtuoses dont Matthijs Koene est un des plus grands ambassadeurs. En compagnie de Jean-Marc Aymes, ce duo inédit vous propose de redécouvrir certains des trésors du baroque.

Matthijs Koene, Flûte de Pan
Jean-Marc Aymes, Clavecin

26 juillet 2018

MONTEVERDI, côté église, côté cour

Monteverdi, Rigatti, Sances, Strozzi,...

Festival Valloire Baroque

Lire la suite

Monteverdi est certainement le représentant le plus connu de la nuova musica, cette nouvelle musique monodique qui se développa en Italie au début du XVIIe siècle et qui donna naissance à un nouveau genre : l’opéra. Autour de ce grand maître, c’est toute l’Italie du Seicento qui fut un incroyable terrain d’effervescence et d’expérimentations artistiques. Les concerts de ce jour s’attachent à illustrer les deux versions de la création musicale au temps du grand Claudio. Du côté de l’église, Concerto Soave a rassemblé un bouquet de motets du maître de chapelle de Saint Marc, mais aussi quelques chefs-d’œuvre de certains de ses géniaux contemporains comme Rigatti ou Sances. Côté cour, outre de délicieuses "canzonette" de celui qui, dans sa jeunesse, composa de la musique pour la cour de Mantoue, sont proposées des œuvres de Barbara Strozzi, grande compositrice du XVIIe siècle. Le lamento de la Vénitienne est ainsi un hommage direct à son mentor Monteverdi, dont le célébrissime "Lamento d’Arianna" devint le modèle du genre.

María Cristina Kiehr, soprano
Matthias Spaeter, luth
Jean-Marc Aymes, clavecin et orgue

16 juillet 2018

SCARLATTI 555

Jean-Marc Aymes, clavecin

Festival Radio France Occitanie Montpellier | Perpignan | 16h00

Lire la suite

C'est le projet phare du 34ème Festival Radio France Occitanie Montpellier et de France Musique, une première mondiale : donner en 35 concerts, du 14 au 23 juillet, la totalité des 555 sonates de Scarlatti sous les doigts de 30 clavecinistes.

Concert gratuit - réservation obligatoire

Sonates jouées par Jean-Marc Aymes le 16 juillet :
K 533 en la Majeur (Allegro assai)
K 534 en ré Majeur (Cantabile)
K 33 en ré Majeur
--
K 532 en la mineur (Allegro)
K 182 en la Majeur (Allegro)
--
K 259 en sol Majeur (Andante)
K 539 en sol Majeur (Allegro)
--
K 542 en fa Majeur (Allegretto)
K 47 en si bémol Majeur (Presto)
--
K 507 en mi bémol Majeur (Andante cantabile)
K 508 en mi bémol Majeur (Allegro)
--
K 139 en do mineur (Presto)
K 201 en sol Majeur (Vivo)
K143 en do Majeur (Allegro)
K 540 en fa Majeur (Allegretto)

9 juin 2018

VOIX DU BAROQUE : Marie et Marie-Madeleine, de la Provence à l’Italie

Monteverdi, Campra, Charpentier, Bononcini, Perti, Vivaldi

Abbaye de Saint-Pons | Gemenos

Lire la suite

Marie-Madeleine, première évangélisatrice de la Provence, et la Vierge Marie ont profondément marqué l’imaginaire des artistes baroques. Marie, dans son innocence et sa douleur de mère à qui on arrache son fils, Marie-Madeleine, amoureuse éperdue, confrontée à la futilité de sa vie passée, baignée de larmes au pied de la croix où son amant expire, ont inspiré des chants émouvants dans lesquels les grands compositeurs baroques se sont surpassés. En voici quelques-uns parmi les plus beaux, de la Provence de Campra, à la Venise de Monteverdi et Vivaldi. Car c’est un des plus célèbres motet du Prêtre Roux qui terminera ce programme en évoquant, après celle d’un Dieu terrible de Justice, la figure pleine de douceur qui réunit les deux femmes : Jésus.

Alice Duport-Percier, soprano
Patrizio Focardi et Lucien Pagnon, violons
Patricia Gagnon, alto
Cécile Vérolles, violoncelle
Jean-Marc, orgue, clavecin et direction

Concert privé, accès uniquement sur invitation

1 juin 2018

QUATRE MAINS POUR UN CLAVECIN

Mozart • Royer • Duphly

Salle Musicatreize - Marseille | 20h00

Lire la suite

Le répertoire à quatre mains pour clavecin n’est pas si abondant.
Jean-Marc Aymes et sa brillante élève Yukari Ishikawa sont allés puiser dans sa musique la plus tardive, principalement celle, délicieuse, émouvante et brillante, du jeune Mozart. Quelques somptueuses pièces de Royer et Duphly (qui termina sa carrière comme professeur de fortepiano) viennent compléter ce rendez-vous pétillant et inhabituel !

Yukari Ishikawa et Jean-Marc Aymes, clavecin

19 mai 2018

MUSIQUE POUR CLAVECIN AU TEMPS DE NOSTRADAMUS

Cabezon, Attaingant, Gabrieli...

Musée La Maison de Nostradamus | Salon de Provence

Lire la suite

Nostradamus a traversé une grande partie du 16e siècle. Lors de ses différents voyages, quelles musiques pouvait-il entendre ? Jean-Marc Aymes a reconstitué un voyage musical à travers l'Europe de son époque, de l'Espagne à l'Angleterre, ennemis jurés et pourtant si proches artistiquement, et de l'Italie en pleine Renaissance à la France de Catherine de Médicis, proche de Nostradamus. On y découvre un pan méconnu de l'histoire de la musique pour clavier, pratiquée aussi bien pour la danse que pour combattre la mélancolie.

Jean-Marc Aymes, clavecin

En savoir plus 

5 avril 2018

LA PASSION SELON MARIE
Hachô dyôldat Alôhô

Musique, livret, Zad Moultaka (2011)

oratorio syriaque contemporain pour soliste, chœur mixte et ensemble instrumental baroque

L'Arsenal - Metz | 20h00

Lire la suite

« Hachô dyôldat Alôhô » signifie littéralement « La Passion selon la mère de Dieu » en syriaque. Zad Moultaka a choisi de traiter le thème sublime de la Passion du Christ. Le récit prend forme à travers le regard d’une mère qui se souvient. Ce prisme permet de restituer l’expérience de Marie où se mêlent émotion, souffrance et dignité.
Le compositeur libanais remonte ici le long de sa mémoire chrétienne orientale. Il explore les instruments baroques à travers ce thème central, magnifié d’Orient en Occident, et sa dimension exceptionnellement dramatique. Les textes sont chantés en syriaque, empruntés aux évangiles, à des poèmes plus récents et à quelques écrits anonymes de la Tradition. Du chœur de turba émergent quelques voix solistes : celles de Marie de Magdala, de Judas, de Pierre, de Jean…
L’association d’un ensemble instrumental baroque et d’un chœur rompu au répertoire contemporain sert d’écrin à la voix profonde, chaude et suave de María Cristina Kiehr incarnant ici la mère du Christ dans sa peine et sa splendeur.

Concerto Soave | Jean-Marc Aymes
Chœur de chambre Les éléments
Joël Suhubiette, Direction musicale

Marie, soprano, María Cristina Kiehr

Solistes du chœur :
Judas, contre-ténor, Frédéric Bétous
Marie-Madeleine, alto, Sophie Toussaint
Pierre, ténor, Hugues Primard
Jean, ténor, Olivier Coiffet

Texte, fragments des Évangiles et des évangiles apocryphes, divers emprunts à Rainer Maria Rilke, haïkus japonais, Louis-Ferdinand Céline, berceuse populaire italienne du XVIIe siècle, Zad Moultaka
Chanté en syriaque, sous-titré en français
Commande festival d’Ambronay / coproduction CCR d’Ambronay, Les éléments, Concerto Soave, Odyssud-Blagnac et Art Moderne

27 mars 2018

CAPELLA NOSTRA
Maîtres de chapelles de Provence et d’Occitanie : Boni, Moulinié, Campra, Audiffren

Concerto Soave | Jean-Marc Aymes
Les éléments | Joël Suhubiette
Direction : Joël Suhubiette

Marseille

Voir le programme

20 mars 2018

DANS LES JARDINS DE GALILEE
De la polyphonie à la monodie à travers l’histoire du Christ

Giovanni Pierluigi da Palestrina (1525-1594 ), Roland de Lassus (1532-1594), Domenico Mazzocchi (1592-1665), Claudio Monteverdi (1567-1643)

Concerto Soave | Jean-Marc Aymes
Vox Luminis | Lionel Meunier

Abbaye de Saint Victor - Marseille | 20h30

Voir le programme

Lire la suite

Concerto Soave | Jean-Marc Aymes
María Cristina Kiehr, soprano
Elena Spotti, harpe
NN, viole de gambe
Jean-Marc Aymes, orgue, clavecin et direction

Vox Luminis | Lionel Meunier
Six chanteurs
Lionel Meunier, direction

17 mars 2018

LA LIBERAZIONE DI RUGGIERO
Dall'isola d'Alcina

Francesca Caccini

TNM La Criée - Marseille | 20h00

Voir le programme

Lire la suite

María Cristina Kiehr : Alcina
Sarah Breton : Melissa
Romain Bockler : Nettuno, Ruggiero
Lise  Viricel : Damigella, Sirena
Alice Duport-Percier : Damigella, Dama Disincantata
Axelle Verner : Damigella, Nunzia
Laurent David : Pastore, Pianta Incantata, Astolfo
Eric Chopin : Vistola Fiume, Pianta Incantata

Alessandro Ciccolini, Patrizio Focardi : violons
Sarah Dubus : cornet, flûte à bec
Anaïs Ramage : basson, flûte à bec
Louise Bouedo : viole de gambe
Elena Spotti : harpe
Mathieu Valfré : clavecin
Jean-Marc Aymes : orgue et direction

9 mars 2018

UN BALLO A VENEZIA
Musique vénitienne du XVIIe autour de Claudio Monteverdi et ses contemporains

La Manare - Saint-Mitre-les-Remparts | 20h30

Lire la suite

Amours de bergers et de nymphes, danses et rires, peines et joies de plaines arcadiennes ouvriront le festival Mars en Baroque dans la légèreté et la poésie.
Autour des Scherzi Musicali (1607) de Claudio Monteverdi, Concerto Soave fait renaitre tout le faste des nobles bals vénitiens du seicento. La musique du grand Monteverdi, pleine de fraicheur et d’élan, nous emporte sur des rythmes tour-à-tour langoureux ou frénétiques dans l’univers magique de l’Arcadie, peuplée de nymphes gracieuses et de bergers enflammés.
Jean-Marc Aymes a réuni une jeune et brillante équipe de chanteurs et musiciens rompus aux particularités de la musique baroque. Laissez-vous enivrer le temps d’une soirée par le charme et la grâce des richesses sonores vénitiennes.

María Cristina Kiehr, soprano
Simon Pierre et Anaëlle Blanc-Verdin, violons
Sylvie Moquet, viole de gambe
Jean-Marc Aymes, clavecin, orgue et direction

11 février 2018

QUATRE MAINS POUR UN CLAVECIN

Mozart • Royer • Duphly

Archives Nationales - Hôtel de Soubise - Paris | 12h30

Lire la suite

Le répertoire à quatre mains pour clavecin n’est pas si abondant. 
Jean-Marc Aymes et sa brillante élève Yukari Ishikawa sont allés puiser dans sa musique la plus tardive, principalement celle, délicieuse, émouvante et brillante, du jeune Mozart. Quelques somptueuses pièces de Royer et Duphly (qui termina sa carrière comme professeur de fortepiano) viennent compléter ce rendez-vous pétillant et inhabituel !

Yukari Ishikawa et Jean-Marc Aymes, clavecin

27 janvier 2018

MASTER-CLASSE
avec Freddy Eichelberger

Réservée aux élèves du CNRR de Marseille

Salle Musicatreize

12 janvier 2018

AIMEZ-VOUS SCARLATTI ?

Nicolas Lafitte, récitant
Jean-Marc Aymes, clavecin

Salle Musicatreize | 20h00

Voir le programme

Lire la suite
16 décembre 2017

ALLEGRO SCARLATTI !
Sonates de Domenico Scarlatti – Auditions des élèves du CNRR de Marseille

Salle Musicatreize - Marseille | 17h00

Lire la suite

Des jeunes talents des Conservatoires Nationaux Supérieurs de Musique et de Danse de Paris et Lyon le vendredi 15 à 20h, puis les jeunes pousses du CNRR de Marseille le samedi 16 à 17h, viennent nous faire déguster une première fournée de sonates du plus espagnol des italiens. Tous seront certainement à la hauteur de la virtuosité de ces pièces brillantes et pittoresques, sommets de la littérature pour clavier.

15 décembre 2017

ALLEGRO SCARLATTI !
Sonates de Domenico Scarlatti  - Audition des Étudiants des CNSMD de Paris et Lyon.

Salle Musicatreize - Marseille | 20h00

Lire la suite

Des jeunes talents des Conservatoires Nationaux Supérieurs de Musique et de Danse de Paris et Lyon le vendredi 15 à 20h, puis les jeunes pousses du CNRR de Marseille le samedi 16 à 17h, viennent nous faire déguster une première fournée de sonates du plus espagnol des italiens. Tous seront certainement à la hauteur de la virtuosité de ces pièces brillantes et pittoresques, sommets de la littérature pour clavier.

9 décembre 2017

MACHINES MUSICALES
Autour du Sacre du printemps

Haendel, Stravinski

Pierre Charial, orgue de barbarie
Jean-Marc Aymes, clavecin

Centre Culturel Jean Carmet - Mûrs-Erigné | 20h00

Lire la suite
7 décembre 2017

MIROIRS & MONTEVERDI

Musicatreize | Roland Hayrabedian
Concerto Soave | Jean-Marc Aymes

Abbaye Saint Victor - Marseille | 20h30

Lire la suite

Destinées à guider la ferveur populaire, les litanies de Monteverdi sont l’un des points culminants de son oeuvre sacrée, aussi simples par leurs thèmes qu’elles sont riches dans leur composition.

Musicatreize | Roland Hayrabedian
Concerto Soave | Jean-Marc Aymes

Claudio Monteverdi : Laetaniae della Beata Vergine
Domenico Scarlatti : Stabat Mater
Lucien Guérinel : Quatre chants pour un visage

Coproduction Musicatreize et Concero Soave / En partenariat Marseille Concerts & les Amis de Saint-Victor

28 novembre 2017

GUERRA, AMORE E BALLO

Claudio Monteverdi

TNM La Criée - Marseille | 20h00

Lire la suite

En composant Il Combatimento di Tancredi e Clorinda, la bataille opposant Tancrède à Clorinde, princesse musulmane dont il est amoureux mais en qui il croit voir un ennemi cuirassé, Monteverdi invente le « stile concitato », peinture fidèle de la colère et de la violence guerrière, conforme au style plus vériste qu’il était alors en train d’inaugurer. Tout autre est son « stile molle », implorant, qui convient mieux aux lamentations amoureuses d’une Ariane (Il Lamento d’Arianna) abandonnée à Naxos par Thésée. Enfin, les « Scherzi musicali » achèvent dans un éclat de rire et par trois pas de danse ce programme offert par Jean-Marc Aymes et l’ensemble Concerto Soave.  

Une soirée qui illustre parfaitement le talent de Monteverdi et sa volonté de rendre sensible à travers la musique tout l’éventail des passions humaines.

CONCERTO SOAVE | Jean-Marc Aymes

María Cristina Kiehr, soprano
Romain Bockler, baryton
Stephan MacLeod, basse
Odile Edouard, Alessandro Ciccolini, violons
Fanny Paccoud, alto
Cécile Vérolles, violoncelle
Matthias Spaeter, archiluth
Jean-Marc Aymes, orgue, clavecin et direction

En partenariat avec Marseille Concerts

25 novembre 2017

MASTER-CLASSE
avec Freddy Eichelberger

Salle Musicatreize - Marseille

11 novembre 2017

LA LIBERAZIONE DI RUGGIERO
Dall'isola d'Alcina

Francesca Caccini

Tage Alter Musik in Herne | 20:00

Voir le programme

Lire la suite

María Cristina Kiehr : Alcina
Sarah Breton : Melissa
Romain Bockler : Nettuno, Ruggiero
Lise  Viricel : Damigella, Sirena
Alice Duport-Percier : Damigella, Dama Disincantata
Axelle Verner : Damigella, Nunzia
Laurent David : Pastore, Pianta Incantata, Astolfo
Eric Chopin : Vistola Fiume, Pianta Incantata

Alessandro Ciccolini, Patrizio Focardi : violons
Sarah Dubus : cornet, flûte à bec
Anaïs Ramage : basson, flûte à bec
Louise Bouedo : viole de gambe
Elena Spotti : harpe
Mathieu Valfré : clavecin
Jean-Marc Aymes : orgue et direction

18 octobre 2017

CAPELLA NOSTRA
Musiciens des grandes cathédrales du Languedoc

Les éléments | Concerto Soave

Le Parvis, Scène Nationale Tarbes Pyrénées

Lire la suite

Nouveau programme

Compositeurs :

Guillaume Boni (C.1530-1595)
Guillaume Bouzignac (1587-1643)
André Campra (1660-1744)
Etienne Moulinié (1599-1676)
Benjamin Attahir (1989) Zōkibayashi, Commande du Chœur de chambre les éléments pour chœur et viole de gambe
Patrick Burgan (1960) Via Lucis, Commande du Chœur de chambre les éléments pour chœur et viole de gambe

Joël Suhubiette et les éléments explorent avec Concerto Soave le patrimoine musical de la région du Languedoc en livrant les musiques des musiciens et maîtres de chapelles de Toulouse, Narbonne ou Rodez. De la Renaissance à l’apogée du baroque, a cappella ou avec basse continue, on découvre quelques-unes des plus belles pièces sacrées des compositeurs Guillaume Boni, Guillaume Bouzignac, Etienne Moulinié ou André Campra, qui ont fait la renommée du Languedoc au delà de ses frontières. Aux côtés de ces oeuvres anciennes, Les éléments ont commandé deux pièces à deux compositeurs contemporains de leur région, Benjamin Attahir et Patrick Burgan.

Chœur de chambre les éléments
Concerto Soave I Jean-Marc Aymes
Christine Plubeau et Etienne Floutier, violes de gambe
Matthias Spaeter, théorbe
Jean-Marc Aymes, orgue
Direction Joël Suhubiette

15 octobre 2017

Concert exceptionnel !
TORMENTI D'AMORE
Les tourments de l'amour au XVIIème siècle

Lambert, Purcell, Merula, Monteverdi...

Eglise Saint Laurent à Marseille | 17h00

Lire la suite

Dans le cadre du Cinquantenaire du Rotary Club Marseille Saint-Jean / Concert Lyrique au profit de l’association Terre2Coeurs.

L’amour et ses tourments furent des sources d’inspiration inépuisables pour les compositeurs baroques. Ce programme, voyageant de l’Angleterre à l’Italie en passant par la France, propose certaines des plus belles pages du XVIIème siècle, aussi bien profanes que sacrées, dans lesquelles chaque mot, chaque phrase, chaque subtile intention du texte poétique est sublimée par les accents d’immenses compositeurs. Ce rendez-vous sera une occasion exceptionnelle d’entendre la merveilleuse Sandrine Piau, qui a élu domicile à Marseille depuis plusieurs années. Les bénéfices du concert seront reversés à l’association Terre2Coeurs.

Sandrine Piau, soprano
Sylvie Moquet, viole de Gambe
Jean-Marc Aymes, clavecin

14 octobre 2017

TRA L'OLIMPO E L'INFERNO
Da l'una a l'altra riva

Bononcini (1642-1678)
Rossi (ca.1597/98-1653)
Sances (ca.1600-1679)
Scarlatti (1660-1725)

Festival de Lanvellec et du Trégor

Lire la suite

Entre l’Olympe et les Enfers, d’une rive à l’autre, tout un peuple de dieux, déesses, demi-dieux, évolue dans la musique baroque comme ils hantent les toiles des grands peintres et décorateurs contemporains. Leurs aventures, leurs mésaventures, souvent provoquées par un Cupidon cruellement facétieux, ne sont finalement qu’un reflet d’une condition pas si éloignée qu’il n’y paraît de celle des humains. Alors que l’allégorique Fortune aiguise ses couteaux, et qu’Amour lance ses traits à l’aveugle, la jalouse Proserpine, enlevée à sa mère par un Pluton volage, l’intouchable et vertueuse Diane, le malheureux Orphée et Hercule, perdant soudainement ses forces dans le combat amoureux, exposent au long de ce programme une galerie de personnages touchants, impressionnants, ou parfois même ridicules. Mais c’est surtout leurs chants, à travers la musique dont les parent certains des plus grands compositeurs baroques, qui nous charment encore aujourd’hui. De la brève monodie de Sigismondo d’India, sublimement raffinée, aux opératiques cantates de Sances et de Amodei, du charmant bel canto des Bononcini aux subtilités harmoniques d’Alessandro Scarlatti, c’est toute la variété de l’univers baroque qui s’exprime, et nous émerveille par delà les rives du temps.


Anne Magouët, soprano
Christine Plubeau, viole de gambe
Mara Galassi, harpe
Mathias Spaeter, archiluth
Jean-Marc Aymes, clavecin, orgue et direction

29 septembre 2017

LA PASSION SELON MARIE
Hachô dyôldat Alôhô

Musique, livret, Zad Moultaka (2011)

oratorio syriaque contemporain pour soliste, chœur mixte et ensemble instrumental baroque

Festival Musica - Strasbourg

Lire la suite

« Hachô dyôldat Alôhô » signifie littéralement « La Passion selon la mère de Dieu » en syriaque. Zad Moultaka a choisi de traiter le thème sublime de la Passion du Christ. Le récit prend forme à travers le regard d’une mère qui se souvient. Ce prisme permet de restituer l’expérience de Marie où se mêlent émotion, souffrance et dignité.
Le compositeur libanais remonte ici le long de sa mémoire chrétienne orientale. Il explore les instruments baroques à travers ce thème central, magnifié d’Orient en Occident, et sa dimension exceptionnellement dramatique. Les textes sont chantés en syriaque, empruntés aux évangiles, à des poèmes plus récents et à quelques écrits anonymes de la Tradition. Du chœur de turba émergent quelques voix solistes : celles de Marie de Magdala, de Judas, de Pierre, de Jean…
L’association d’un ensemble instrumental baroque et d’un chœur rompu au répertoire contemporain sert d’écrin à la voix profonde, chaude et suave de María Cristina Kiehr incarnant ici la mère du Christ dans sa peine et sa splendeur.

Concerto Soave | Jean-Marc Aymes
Chœur de chambre Les éléments
Joël Suhubiette, Direction musicale

Marie, soprano, María Cristina Kiehr

Solistes du chœur :
Judas, contre-ténor, Frédéric Bétous
Marie-Madeleine, alto, Sophie Toussaint
Pierre, ténor, Hugues Primard
Jean, ténor, Olivier Coiffet

Texte, fragments des Évangiles et des évangiles apocryphes, divers emprunts à Rainer Maria Rilke, haïkus japonais, Louis-Ferdinand Céline, berceuse populaire italienne du XVIIe siècle, Zad Moultaka
Chanté en syriaque, sous-titré en français
Commande festival d’Ambronay / coproduction CCR d’Ambronay, Les éléments, Concerto Soave, Odyssud-Blagnac et Art Moderne

22 septembre 2017

AVE REGINA COELORUM
Motets du seicento

International Kretinga Early Music Festival, Lituanie

Lire la suite

Dans le cadre du premier International Kretinga Early Music Festival, María Cristina Kiehr et Jean-Marc Aymes interpréteront un programme de musique italienne du seicento dédié à la Vierge, spécialement conçu pour le plus vieil orgue de Lituanie, qui fêtera ses 400 ans ! Deuxième incursion de l'ensemble dans les pays baltes, après l'Estonie.

María Cristina Kiehr, soprano
Jean-Marc Aymes, orgue

20 août 2017

VENISE SACREE
Motets vénitiens du seicento autour de la Vierge

XVIIeme Rendez-Vous de l'Orgue Vivant - l'Escarène

Lire la suite

La petite formation vocale, solo et duo, est une de celles qu’ont le plus affectionnée Monteverdi et ses contemporains vénitiens. Le magique entrelacement des voix, démultipliant l’expression des affects dans un enivrant miroitement contrapuntique, permettent aux compositeurs de se positionner dans la grande révolution du Stile Nuovo, où la puissance et la force du mot est au centre du geste musical. La musique sacrée reste toutefois dans les limites d’une expression dramatique mesurée, se caractérisant surtout par l’introduction d’une ornementation parfois exubérante qui nous rappelle que Venise était la porte de l’Orient. Concerto Soave est allé puiser dans cet immense répertoire, où les trésors abondent. Le programme s’est donc centré autour du visage emblématique de la Vierge, depuis l’épisode de l’Annonciation (Ave Maria) jusqu’aux déchirements de la mère éplorée au pied de la Croix (Stabat Mater). En passant par des hymnes divers (Sancta Maria, O beatae Viae), des antiennes (Salve Regina) ou des fragments du Cantiques des Cantiques (Quasi Cedrus, Surge Colomba mea, Pulchra es amica mea), dans lesquels la Vierge est assimilée à l’aimée. Toutes ces œuvres géniales sont ce soir portées par deux des plus belles voix de la toute jeune génération baroque.

Alice Duport-Percier, soprano
Axelle Verner, mezzo soprano
Jean-Marc Aymes, orgue et direction

 

6 août 2017

CAPELLA NOSTRA
Musiciens des grandes cathédrales du Languedoc

Les éléments | Concerto Soave

Festival de Saint-Céré et Festival de Rocamadour

Lire la suite

Nouveau programme

Compositeurs :
Guillaume Boni (C.1530-1595)
Guillaume Bouzignac (1587-1643)
André Campra (1660-1744)
Etienne Moulinié (1599-1676)
Benjamin Attahir (1989) Zōkibayashi, Commande du Chœur de chambre les éléments pour chœur et viole de gambe
Patrick Burgan (1960) Via Lucis, Commande du Chœur de chambre les éléments pour chœur et viole de gambe

Joël Suhubiette et les éléments explorent avec Concerto Soave le patrimoine musical de la région du Languedoc en livrant les musiques des musiciens et maîtres de chapelles de Toulouse, Narbonne ou Rodez. De la Renaissance à l’apogée du baroque, a cappella ou avec basse continue, on découvre quelques-unes des plus belles pièces sacrées des compositeurs Guillaume Boni, Guillaume Bouzignac, Etienne Moulinié ou André Campra, qui ont fait la renommée du Languedoc au delà de ses frontières. Aux côtés de ces oeuvres anciennes, Les éléments ont commandé deux pièces à deux compositeurs contemporains de leur région, Benjamin Attahir et Patrick Burgan.

Chœur de chambre les éléments
Concerto Soave I Jean-Marc Aymes
Christine Plubeau et Etienne Floutier, violes de gambe
Matthias Spaeter, théorbe
Jean-Marc Aymes, orgue
Direction Joël Suhubiette

27 juillet 2017

PIANTO DELLA MADONNA E ALTRI MOTTETTI

Monteverdi et ses contemporains

Festival Musiques en Ecrins - Vallouise

Lire la suite

La musique sacrée intime de Monteverdi, sublimée par la voix de María Cristina Kiehr

Extatiques, sensuelles, déchirantes, les pages sacrées du maestro di capella de San Marco sont une des plus impressionnantes expressions musicales de la spiritualité occidentale. La plupart des motets à voix seule de Monteverdi font partie de ses publications les plus tardives, comme la célèbre Selva morale e spirituale (Venise, 1640). Maître absolu de ce qu'il appelait lui-même la seconda prattica, le compositeur pouvait y faire montre de tout son savoir-faire acquis au fil des ans en matière d'écriture pour voix seule. Comme il avait porté le madrigal soliste à son parfait achèvement, Monteverdi réalisait l'accomplissement baroque de cette forme de musique religieuse héritée des premiers siècles de la polyphonie.


Concerto Soave | Jean-Marc Aymes
María Cristina Kiehr, soprano
Sylvie Moquet, viole de gambe
Elena Spotti, harpe
Jean-Marc Aymes, orgue, clavecin et direction

26 juillet 2017

CAPELLA NOSTRA
Musiciens des grandes cathédrales du Languedoc

Les éléments | Concerto Soave

Festival Radio France Occitanie Montpellier - Couvent des Minimes - Perpignan (66)

Lire la suite

Nouveau programme

Compositeurs :
Guillaume Boni (C.1530-1595)
Guillaume Bouzignac (1587-1643)
André Campra (1660-1744)
Etienne Moulinié (1599-1676)
Benjamin Attahir (1989) Zōkibayashi, Commande du Chœur de chambre les éléments pour chœur et viole de gambe
Patrick Burgan (1960) Via Lucis, Commande du Chœur de chambre les éléments pour chœur et viole de gambe

Joël Suhubiette et les éléments explorent avec Concerto Soave le patrimoine musical de la région du Languedoc en livrant les musiques des musiciens et maîtres de chapelles de Toulouse, Narbonne ou Rodez. De la Renaissance à l’apogée du baroque, a cappella ou avec basse continue, on découvre quelques-unes des plus belles pièces sacrées des compositeurs Guillaume Boni, Guillaume Bouzignac, Etienne Moulinié ou André Campra, qui ont fait la renommée du Languedoc au delà de ses frontières. Aux côtés de ces oeuvres anciennes, Les éléments ont commandé deux pièces à deux compositeurs contemporains de leur région, Benjamin Attahir et Patrick Burgan.

Chœur de chambre les éléments
Concerto Soave I Jean-Marc Aymes
Christine Plubeau et Etienne Floutier, violes de gambe
Matthias Spaeter, théorbe
Jean-Marc Aymes, orgue
Direction Joël Suhubiette

23 juillet 2017

CAPELLA NOSTRA
Musiciens des grandes cathédrales du Languedoc

Les éléments | Concerto Soave

Festival international de l'Abbaye de Sylvanès - Abbatiale - Sylvanès (12)

Lire la suite

Nouveau programme

Compositeurs :
Guillaume Boni (C.1530-1595)
Guillaume Bouzignac (1587-1643)
André Campra (1660-1744)
Etienne Moulinié (1599-1676)
Benjamin Attahir (1989) Zōkibayashi, Commande du Chœur de chambre les éléments pour chœur et viole de gambe
Patrick Burgan (1960) Via Lucis, Commande du Chœur de chambre les éléments pour chœur et viole de gambe

Joël Suhubiette et les éléments explorent avec Concerto Soave le patrimoine musical de la région du Languedoc en livrant les musiques des musiciens et maîtres de chapelles de Toulouse, Narbonne ou Rodez. De la Renaissance à l’apogée du baroque, a cappella ou avec basse continue, on découvre quelques-unes des plus belles pièces sacrées des compositeurs Guillaume Boni, Guillaume Bouzignac, Etienne Moulinié ou André Campra, qui ont fait la renommée du Languedoc au delà de ses frontières. Aux côtés de ces oeuvres anciennes, Les éléments ont commandé deux pièces à deux compositeurs contemporains de leur région, Benjamin Attahir et Patrick Burgan.

Chœur de chambre les éléments
Concerto Soave I Jean-Marc Aymes
Christine Plubeau et Etienne Floutier, violes de gambe
Matthias Spaeter, théorbe
Jean-Marc Aymes, orgue
Direction Joël Suhubiette

22 juillet 2017

CAPELLA NOSTRA
Musiciens des grandes cathédrales du Languedoc

Les éléments | Concerto Soave

Festival Musiques des Lumières - Abbaye école - Sorèze (81)

Lire la suite

Nouveau programme

Compositeurs :
Guillaume Boni (C.1530-1595)
Guillaume Bouzignac (1587-1643)
André Campra (1660-1744)
Etienne Moulinié (1599-1676)
Benjamin Attahir (1989) Zōkibayashi, Commande du Chœur de chambre les éléments pour chœur et viole de gambe
Patrick Burgan (1960) Via Lucis, Commande du Chœur de chambre les éléments pour chœur et viole de gambe

Joël Suhubiette et les éléments explorent avec Concerto Soave le patrimoine musical de la région du Languedoc en livrant les musiques des musiciens et maîtres de chapelles de Toulouse, Narbonne ou Rodez. De la Renaissance à l’apogée du baroque, a cappella ou avec basse continue, on découvre quelques-unes des plus belles pièces sacrées des compositeurs Guillaume Boni, Guillaume Bouzignac, Etienne Moulinié ou André Campra, qui ont fait la renommée du Languedoc au delà de ses frontières. Aux côtés de ces oeuvres anciennes, Les éléments ont commandé deux pièces à deux compositeurs contemporains de leur région, Benjamin Attahir et Patrick Burgan.

Chœur de chambre les éléments
Concerto Soave I Jean-Marc Aymes
Christine Plubeau et Etienne Floutier, violes de gambe
Matthias Spaeter, théorbe
Jean-Marc Aymes, orgue
Direction Joël Suhubiette

21 juillet 2017

O DULCISSIME JESU
De Venise à Dresde, de Monteverdi à Schutz : Réforme et Contre-réforme

Oeuvres de H. Schütz, S. Scheidt, J.P. Sweelinck, D. Mazzochi, G. Frescobaldi, C. Monteverdi

Basilique Notre-Dame-des-Doms - Avignon

Lire la suite

Deux anniversaires sont au cœur de ce programme : celui de Monteverdi, mais aussi celui de la Réforme, déclenchée par l’affichage par Luther, en 1517, des quatre-vingt quinze thèses contre les indulgences. Pratiquement un siècle après, dans le sillage de la Contre-réforme, prônant une esthétique nouvelle pour mieux ravir les âmes, la musique sacrée catholique s’engouffrera dans le nouveau style monodique né à l’aube du XVIIe siècle. Monteverdi, ordonné prêtre en 1632, en fut un représentant inspiré. Son élève le plus génial, Heinrich Schütz, protestant luthérien qui séjourna et travailla à plusieurs reprises à Venise, introduisit à son tour les nouveautés italiennes dans la musique réformée. Autour de ces deux immenses personnalités, de Rome à Dresde, de Venise à Amsterdam, voilà un bouquet des plus belles pages de musique sacrée du premier baroque.

Concerto Soave | Jean-Marc Aymes
María Cristina Kiehr, Soprano
Jean-Marc Aymes, Clavecin, orgue positif et direction 
Kristian Olesen, Orgue doré italien 

20 juillet 2017

CAPELLA NOSTRA
Musiciens des grandes cathédrales du Languedoc

Les éléments | Concerto Soave

Festival Musique en chemin - La Romieu

Lire la suite

Nouveau programme

Compositeurs :
Guillaume Boni (C.1530-1595)
Guillaume Bouzignac (1587-1643)
André Campra (1660-1744)
Etienne Moulinié (1599-1676)
Benjamin Attahir (1989) Zōkibayashi, Commande du Chœur de chambre les éléments pour chœur et viole de gambe
Patrick Burgan (1960) Via Lucis, Commande du Chœur de chambre les éléments pour chœur et viole de gambe

Joël Suhubiette et les éléments explorent avec Concerto Soave le patrimoine musical de la région du Languedoc en livrant les musiques des musiciens et maîtres de chapelles de Toulouse, Narbonne ou Rodez. De la Renaissance à l’apogée du baroque, a cappella ou avec basse continue, on découvre quelques-unes des plus belles pièces sacrées des compositeurs Guillaume Boni, Guillaume Bouzignac, Etienne Moulinié ou André Campra, qui ont fait la renommée du Languedoc au delà de ses frontières. Aux côtés de ces oeuvres anciennes, Les éléments ont commandé deux pièces à deux compositeurs contemporains de leur région, Benjamin Attahir et Patrick Burgan.

Chœur de chambre les éléments
Concerto Soave I Jean-Marc Aymes
Christine Plubeau et Etienne Floutier, violes de gambe
Matthias Spaeter, théorbe
Jean-Marc Aymes, orgue
Direction Joël Suhubiette