Discographie

Canta la Maddalena – Concerto soave

Canta la Maddalena

[Harmonia Mundi]

Mazzochi, Frescobaldi, Rossi…

María Cristina Kiehr, soprano
CONCERTO SOAVE
Jean-Marc Aymes
, clavecin, orgue & direction

 

Madeleine au pied de la croix.
Le thème de la déploration représenta l'un des fers de lance de la révolution baroque italienne en cette première moitié du XVIIe siècle. Les lamenti constituaient en effet le cadre idéal pour mettre en avant les dernières découvertes en matière d'expression du chant soliste : libéré des subtilités du contrepoint, il pouvait ainsi mieux communiquer à l'auditeur l'émotion exprimée par les paroles. A cet égard, la musique sacrée ne fut pas en reste, et l'on comprend aisément pourquoi les plaintes de Marie-Madeleine au pied de la croix se multiplièrent, notamment à Rome où la musique sacrée occupait depuis toujours une place plus importante qu'ailleurs. Les motets à voix seule d'un Rossi, d'un Agneletti, d'un Mazzocchi ou d'un Frescobaldi témoignent de cette activité musicale spécifiquement romaine avec une éloquence brillantissime !

« … On ne peut que succomber face à la suavité de cette voix au charme poissant, […], on ne peut qu’être touché par la sobriété émouvante de la plainte A piè della gran Croce, un sonnet spirituel atypique de Frescobaldi, ou encore par les beaux effets de glissé sur les chromatismes des larmes amères de Mazzochi… La puissance évocatrice de l’interprétation est également redevable à l’excellence des quatre continuistes, qui apportent un soutien attentif et inspiré. » Denis Morrier, Diapason

*Récompenses : Diapason d'or, Recommandé par Classica

En savoir plus